Ecaille de tortue.

Vous avez vu, dans un texte récent, le papillon « écaille de tortue » qui n’a pas plu du tout à Gibulène. Elle préfère le chat.

Ce disant en commentaire, elle ne s’imaginait point que je pouvais reprendre la balle au bond et lui présenter le chat ainsi nommé.

C’est un peu hasardeux car je n’ai aucune certitude en la matière.
Je demande, par avance, pardon au spécialiste des petits félidés qui s’aventure jusque là, si je me suis trompé. Qu’il fasse preuve d’indulgence ! 🙂

Puisque j’ai demandé pardon, par avance à Jésus, je peux tenter une approche.

Voici un extrait du site Planète Animal :

« Le terme « écaille de tortue » désigne les motifs particuliers de la robe de ce chat. Les chats écailles de tortue sont souvent des chats roux et noir avec différentes nuances et des motifs plus ou moins définis, mais ils peuvent également présenter quelques taches blanches. Lorsque le chat a trois couleurs (roux, noir et blanc), l’on dit alors que sa robe est calico. Certains chats écaille de tortue présentent des zones rayées, ils sont alors qualifiés de torbie …

Lorsque les couleurs du pelage sont très diluées, pour le calico comme pour l’écaille de tortue, il arrive que la robe soit crème, lilas ou bleue en fonction des nuances qui la composent, ce qui donne au chat écaille de tortue l’apparence d’une robe quasiment uniforme et d’une couleur bien particulière. Toutefois, lorsqu’on y regarde de plus près on peut voir que les poils de la robe sont chacun de couleurs différentes, ce qui fait de ce félin un chat unique.

Eh oui ! Le chat écaille de tortue est plus de 99% des fois une chatte écaille de tortue. Pourquoi ? Cette robe bien particulière serait liée à un gêne très rare chez le chat mâle, qui ne naît avec un pelage écaille de tortue qu’une fois sur 3000. La prochaine fois que vous voyez un chat écaille de tortue, ce sera donc quasi certainement un chat femelle. »

Pour en savoir plus : CHAT ÉCAILLE DE TORTUE – CARACTÈRE, caractéristiques et photos (planeteanimal.com)

Les rares mâles « écaille de tortue » sont stériles et donc la reproduction ne se fait pas en direct. Il s’agit d’un accident chromosomique.

A la lumière de ces explications, j’ai pensé que le chaton aux trois couleurs (roux, noir et blanc) est un chat écaille de tortue dit calico.
Ses géniteurs sont des chat harets, ensauvagés, qui vivent dans un jardin à proximité des maisons.

Cette femelle était nommée « Mascaredda » (petite masquée) par le responsable du jardin.

Perplexe ou méfiante ?

Il y avait du monde au jardin.

Mascaredda.
Le tigré en embuscade.
Le roux, généralement un mâle.
Tu surveilles le sud et moi le nord.
Je peux même jeter un œil à l’ouest.
A trois, c’est plus sûr.
Et moi alors ?
Un torbie (écaille de tortue tigré) ?

Voici un autre lien : Chat écaille de tortue : tout savoir sur lui (josera.fr)

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s